opsone
Contactez-nous contactcontact

  • 18 mai 2017
  • Tech

Wordpress, Drupal : quotidien des CMS en agence

- 6 -

Notre conclusion : des lacunes à leur reconnaître pour maximiser leurs avantages

En 2017, toutes ces solutions ont toujours l’air de s’imposer « naturellement » grâce à leur axe marketing bien ancré qui séduira très certainement en priorité les décisionnaires pour leurs avantages annoncés sur les délais de réalisation (donc de coût) et leur extensibilité sans limite.

Mais à y regarder à deux fois, il faut bien discerner l’existence du risque caché au bout du compte qui est de transformer toutes ces belles promesses en un Frankenstein mal ficelé et inexploitable. Il n’est pas question ici de décrier leur évidente puissance / utilité, mais plutôt de questionner une réalité perçue que nous trouvons trop souvent enjolivée chez une partie des équipes projets.

Quoiqu’on en dise il s’agit en réalité, au même titre que d’autres technologies voisines, de systèmes (de plus en plus) complexes à mettre en oeuvre avec leurs avantages mais aussi leurs inconvénients. Inconvénients qui se transforment en réels désavantages s’ils ne sont pas pris au sérieux du fait d’être trop souvent passés sous silence dans les discours marketing vertueux.

Parallèlement, les productions Web deviennent toujours plus exigeantes. Car au delà du terrain de la facilité d’usage d’une interface, les commanditaires s’attendent globalement tous à hériter d’un package total qu’il faut dorénavant être en mesure d’assurer qualitativement :

  • robustesse d’une conception vis à vis du fonctionnel tout autant que ses performances face à la montée en charge
  • pérennité à l’usage et dans ses données mis en oeuvre
  • rapidité d’évolutivité
  • maintenabilité et lisibilité
  • compatibilité aux normes
  • sécurité

Face à ce périmètre extrêmement riche à combler, il faut assurément mettre en oeuvre beaucoup d’efforts et moyens pour aboutir aux résultats visés, sans en oublier quelques uns en chemin. Et c’est ce piège que nous cherchons à prévenir dans des contextes où l’apparente facilité est toujours plus poussée en avant.

 

Concernant nos CMS abordés ici, il s’agit de bien prendre conscience de leurs avantages tout autant que de leurs limitations. Seule réalité à notre sens permettant de leur adjoindre des phases de conseil / expertise / processus qualité supplémentaires étant au final seuls gages de proposer une production mieux maîtrisée.
Ne pas les prendre en considération, en étant uniquement axé sur la facilité d’approche qu’ils proposent, expose toute l’équipe projet (des techniciens aux usagers, du prestataire au commanditaire) à diverses déconvenues pouvant réellement mettre à mal la pertinence et l’efficacité des productions.

 

Les CMS Drupal et WordPress en 2017 ? Cela sera toujours un OUI avec lesquels nous composerons. Mais un OUI toujours adossé de bonnes doses d’analyse et de lucidité qu’on ne fera surtout pas l’économie d’oublier.
Et avec malgré tout toujours l’espoir secret de les voir venir jouer sur le terrain des standards actuels où ils se sont montrés beaucoup trop frileux/autocentrés jusqu’ici.

– by Glen DÉLÉZIR, Directeur de Production à OPSONE

Sommaire

Les derniers articles

Tuto. [Ruby On Rails] Structurez votre code métier avec des commandes


28 septembre 2017

Le Flat Design, c'est du Material Design ?


29 août 2017