Nous contacter
  1. Accueil
  2. Blog
  3. Qu'est-ce que le SxO ? (Search eXperience Optimization)
  • 20 septembre 2022
  • UX design
  • Tech
  • Webdesign

Qu'est-ce que le SxO ? (Search eXperience Optimization)

Vous avez sans doute déjà entendu parler de SEO et d’UX Design, mais connaissez-vous le SXO ? Voyons aujourd’hui le produit de leur union, de plus en plus populaire ces dernières années : le SXO (Search eXperience Optimization). Depuis des années, les techniques de stratégie de référencement SEO ont été très efficaces pour que les sites web s’affichent en première page des résultats en domptant le référencement Google. Cependant, de nos jours, nous entendons de plus en plus parler de SXO, un renouveau pour le référencement naturel qui met l’humain au cœur de la conception. 

Avant de nous intéresser au SXO, faisons un rappel des deux termes au cœur de cette nouvelle tendance. Tout d’abord, le SEO (Search Engine Optimization) est l’ensemble des techniques permettant d’améliorer la position de son site sur les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP), aussi appelé référencement naturel. Ainsi, l’objectif est de faire gagner de la visibilité à son site. D’autre part, l’UX Design (User eXperience) est une méthode de conception centrée sur l’utilisateur. L’enjeu est de concevoir et d’offrir une expérience utilisateur optimale, la meilleure possible

Effectivement, votre site pourrait être bien construit techniquement avec de bons contenus ainsi qu’un bon maillage (netlinking) mais ce n’est plus suffisant pour être bien positionné. Petit à petit, l’expérience utilisateur est devenue un critère de référencement. C’est ainsi qu’est apparu le terme “SXO”, une évolution de SEO qui prend désormais davantage en compte l’UX dans le positionnement des pages dans les résultats des moteurs de recherche. Ainsi, le SXO apporte une nouvelle approche du référencement naturel en se recentrant sur l’humain.
Nous n’allons plus seulement retrouver une stratégie “technique” mais plutôt une stratégie globale en cherchant à offrir une expérience de navigation optimale en cherchant à répondre aux attentes de l’utilisateur. En résumé, c’est en optimisant votre référencement naturel que vous pourrez permettre à vos futurs clients de vous trouver quand ils taperont sur leurs moteurs de recherche une requête en lien avec votre thématique, de plus cela les incitera à l’action. 

 

Quand nous parlons de SXO, nous faisons souvent référence à la métaphore de l’iceberg.

Le SXO est la partie immergée de l’iceberg, permettant de comprendre comment être mieux vu en 1ère page dans les moteurs de recherche et pousser le visiteur à l’action à travers l’amélioration de la performance de son site. Vous avez bien compris, l’objectif est d’améliorer l’expérience utilisateur à deux endroits. Tout d’abord, sur la page de recherche elle-même, c’est-à-dire le SERP (Search Engine Result Page), aussi appelé Offsite mais aussi sur le site lui-même. 

 

C’est avec l’introduction par Google de son programme Core Web Vitals (ou “signaux web essentiels”) qui cherche à intégrer des critères de classement que la tendance SXO s’est accélérée. L’objectif est ainsi de mettre en place et prendre en compte des indicateurs de mesure de l’expérience utilisateur pour ajuster le classement SEO des pages web et ainsi d’améliorer votre taux de conversion.

 

Parmi les indicateurs liés à l’expérience utilisateur introduits par le Core Web Vitals, nous retrouvons :  

  • Le temps de chargement (Largest Contentful Paint, LCP) qui mesure les performances de chargement d’une page pour afficher les éléments essentiels (titre, illustration, contenu).
  • L’interactivité de la page (First Input Delay, FID) qui évalue la réactivité du chargement de la page grâce au délai entre la première interaction faite par l’utilisateur et le temps où son navigateur pourra lui répondre.
  • La stabilité visuelle du contenu de la page (Cumulative Layout Shift, CLS) qui évalue les différents changements de mis en page subis par l’internaute (décalage des différents blocs).

 

Voici nos conseils pour exploiter au mieux le SXO :

1) Pour optimiser le SXO de votre page, il faudra se focaliser sur vos utilisateurs à travers l’étude des personas, c’est-à-dire de votre client idéal. Pour cela, il faudra prendre en compte les besoins de vos utilisateurs en récupérant le maximum d’informations sur eux et ainsi adapter votre contenu et d’adresser directement à eux de la bonne manière pour le toucher et le convaincre. Pour cela, nous vous conseillons de créer des personas pour mieux analyser leur comportement.

2) Nous vous conseillons de privilégier un contenu de qualité plutôt qu’en quantité. Pour cela, soyez à la pointe du wording et maîtrisez l’art du storytelling pour rendre le site unique et ainsi répondre aux attentes et besoins des internautes. L’une des étapes clés pour l’optimisation du SXO est la recherche de mots clés les plus pertinents pour s’assurer de vous orienter vers le bon contenu : celui qui intéresse les internautes et qui amènera du trafic vers votre site web. Pour cela, de nombreux outils sont disponibles tels que Google Keyword planner, Ranxplorern, SemRush, ect. Cependant, il faut éviter le bourrage de mots-clés.

 

3) Nous vous invitons à vous pencher sur l’ergonomie du site en proposant une expérience intuitive. Avant même de lire quoi que ce soit, le visiteur de votre site va faire sa première impression sur l’ergonomie de votre plateforme. L’UX Design est aussi un facteur pour inciter l’internaute à rester sur le site, car c’est ce qu’il voit même avant de chercher à savoir si le contenu est pertinent ou pas, il faut donc travailler l’UX. Ainsi, il faudra étudier le design de votre page pour le rendre esthétique, dynamique et simple d’utilisation et ainsi permettre une navigation fluide et intuitive remplissant les besoins que vous avez ciblés. Google utilise pour mesurer la qualité de l’expérience utilisateur, les Core Web Vitals basés sur le temps de chargement, l’interactivité ainsi que la stabilité visuelle.

4) De nos jours, la plupart des utilisateurs utilisent leurs smartphones et tablettes pour effectuer les recherches internet. La version mobile est devenue une priorité absolue. Il est alors indispensable de construire un site responsive pour répondre aux besoins des utilisateurs et ainsi augmenter son référencement. Le but est que les éléments de design s’adaptent à toutes les tailles d’écran.

5) L’expérience de navigation peut être affectée par une page trop longue à charger. Le temps de chargement doit être optimal, car sur Internet, tout doit aller vite. Si le temps de chargement d’une page est trop long, alors vous pourriez perdre l’internaute qui navigue sur votre site. Pour cela, nous vous conseillons tout d’abord d’optimiser les images utilisées, ainsi que le code, mais aussi limiter les redirections dans le maillage interne.

6) Pour finir, il est primordial de surveiller vos principaux indicateurs, les KPIs (indicateur clé de performance) pour améliorer votre site, car ils mettent en lumière la manière dont les utilisateurs interagissent avec votre plateforme. L’objectif est ainsi d’ajuster le tir et les actions mises en place pour encore plus d’efficacité.

 

Conclusion

Ainsi, grâce à la combinaison du SEO et de l’UX à travers le SXO, nous pouvons ainsi améliorer le taux de conversion (CRO) en cherchant à concevoir non seulement un site web bien référencé, mais aussi une expérience utilisateur intuitive et satisfaisante. Grâce à ces nombreuses évolutions liées au SXO, vous pourrez obtenir une meilleure visibilité pour ainsi générer du trafic et favoriser la conversion.

Partager cet article