Nous contacter
  1. Accueil
  2. Blog
  3. 5 outils NoCode tendances
  • 30 juin 2022
  • Tech

5 outils NoCode tendances

Depuis des années, les besoins en créations d’applications et de sites Web ne cessent d’augmenter. D’ici 2024, on estime que 500 millions d’applications seront créées, pourtant seulement 3% de la population sait coder.  Alors quelle pourrait-être la solution ? 

Ces derniers temps, le NoCode semble avoir révolutionné le secteur numérique en devenant une alternative à la programmation tout en apportant une réponse pour soutenir l’accélération de la digitalisation dans le monde. La promesse des outils de NoCode est de pouvoir créer des sites web, mais aussi des applications mobiles via une interface simplifiée et intuitive sans aucune compétence informatique, ce qui rend la conception d’une plateforme plus accessible et plus riche. Avec quelques cliquer/déposer, vous arrivez à une première version de votre produit très rapidement. Ainsi, le NoCode entraîne des changements profonds dans la manière de créer les plateformes de demain. Ce n’est pas tout, ce sont aussi des nouvelles compétences qui sont créées et de nouveaux métiers qui naissent. 

Mais que faire lorsque votre solution est plus complexe ? Est-ce que cette nouvelle approche va impacter durablement le marché du développement de site web ?

Le mouvement NoCode, de plus en plus populaire, présente de nombreux atouts.

D’une part, bien que les prix de ces outils soient très compétitifs, le NoCode est avantageux sur le plan financier, car il permet de ne pas embaucher de développeurs dont le budget peut varier entre 2 100€ et 3 500€ par mois. Les abonnements aux plateformes NoCode varient selon les logiciels et peuvent aller jusqu’à 500€ par mois soit 4 fois moins cher que si l’on engageait un développeur.  D’autre part, cette nouvelle technologie permet un gain de temps précieux. En effet, la plupart des outils sont très accessibles grâce à des interfaces ergonomiques pour faciliter la compréhension de la plateforme par l’utilisateur sans apprendre le code au préalable. Ainsi, le gain est de 3 à 8 fois moins de temps (la moyenne est à 5 fois moins)  pour réaliser un produit en NoCode par rapport à un développement classique. 

Voici quelques outils NoCode tendances que nous avons sélectionnés et qui pourraient vous permettre de concevoir des plateformes facilement et rapidement. 

 

I. SITE WEB NOCODE

WEBFLOW 

Lancé en 2013, Webflow est un logiciel de conception web orienté design. Ce CMS (Content Management System) vous propose de composer des sites Web dynamiques très puissants sans programmation et facilement pour un rendu professionnel en déposant les composants de votre page. À travers une interface intuitive, cet outil permet de créer des plateformes totalement personnalisables. Bien que l’apprentissage de ce CMS soit dense, Webflow propose des tutoriels pour faciliter la prise en main par les utilisateurs. De plus, cet outil propose de nombreux templates responsives afin de créer un site Internet très rapidement avec un code très propre (balises, meta, etc.). Ce logiciel est très utile par exemple pour tester une idée ou pour déployer rapidement une landing page.

nocode

La version payante débute à 12$. https://webflow.com 

 

SQUARESPACE

Squarespace est un constructeur de sites Web NoCode mais aussi un logiciel de gestion de contenu web et un service d’hébergement.  En fonction de vos besoins professionnels, vous pouvez choisir parmi divers templates attrayants proposés sur la plateforme mais aussi les typographies, les couleurs, etc. Vous pouvez par exemple créer votre boutique en ligne ou même configurer un service de réservation. 

nocode

La version payante débute à 12$. www.squarespace.com 

 

II. APPLICATIONS NOCODE

BUBBLE 

Bubble est un outil de création d’applications NoCode puissant permettant non seulement de designer, mais aussi de “développer” des applications mobiles simplement et visuellement, sans écrire une seule ligne de code. (par exemple des marketplaces, SaasS…). Bubble fonctionne sur le modèle de “drag and drop” et repose sur la logique du “Visual Scripting” pour permettre à ses utilisateurs de créer des applications simples mais aussi complexes. 

Cet outil de référencement de la création d’application NoCode propose une prise en main très rapide, en quelques heures vous pouvez en apprendre suffisamment pour créer une application. De plus, son prix étant très abordable, il est accessible par tous. 

nocode  

La version payante débute à 25$. https://bubble.io 

 

GLIDE

L’outil Glide permet la création d’application mobile NoCode en offrant un éditeur simple, mais puissant à partir d’un Google Sheet (visuels, graphiques, textes, séparateurs, couleurs, listes) pour stocker les données.  Ainsi, chaque partie de l’application correspond à un champ du Google Sheet. Cet outil est utilisé principalement pour la conception d’applications simples, par exemple pour des to-do-list, les budgets, etc. Malgré quelques limitations techniques, Glide est très pratique pour déployer un MVP (Most Valuable Player) ou un POC (Proof of Concept).

nocode

La version payante débute à 45$. https://www.glide.com 

 

ADALO

Adalo est une alternative intéressante à Glide et Bubble, elle est cependant plus avancée. Cet outil qui repose aussi sur la logique du “Visual Scripting” permet de concevoir facilement et rapidement une application mobile sans coder. De plus, une marketplace de composants est disponible pour faciliter l’utilisation du logiciel. 

nocode

La version payante débute à 50$. https://www.adalo.com 

 

Vous avez bien compris, les outils NoCode ont tout pour plaire grâce à leurs divers atouts (gains de productivité, financiers, gain de temps et gain d’apprentissage).

Néanmoins, comme toute technologie, le NoCode a aussi ses inconvénients. Bien que cela soit une alternative intéressante, elle répond particulièrement aux besoins des petites entreprises, mais ne propose pas une solution sur le long terme. Généralement, les plateformes conçues à l’aide d’outils NoCode présentent des risques au niveau de la sécurité et les fonctionnalités proposées sont limitées. De plus, le NoCode n’est pas si simple.

Bien que le visual scripting aide beaucoup dans la prise en main, la logique de développement n’est pas absente. 

Ainsi, bien que cette technologie facilite la création d’applications et de sites Web, aujourd’hui le NoCode ne semble pas pouvoir remplacer le métier « traditionnel » de développeur. 

Partager cet article